Projet pédagogique

Notre projet pédagogique s’inscrit dans un cadre légal : 

  • assurer à tous une égalité d’accès à l’école
  • assurer à tous les mêmes chances de réussite
  • assurer à tous l’acquisition des socles de compétences comme défini par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pour réaliser ces objectifs généraux, nous veillons à :

  • promouvoir la confiance et le développement de la personnalité de chacun des élèves
  • amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle
  • préparer tous les élèves à être citoyens responsables, capable de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures
  • assurer à tous les élèves des chances égales d’émancipation sociale (Article 6 Décret Missions 24/07/97).

Notre projet pédagogique s’inscrit dans le projet éducatif de notre école… et s’appuie sur un schéma de GESTION PARTICIPATIVE :

L’enseignant facilite les apprentissages par la combinaison de trois pédagogies :  fonctionnelle, active et constructiviste.

Il varie les méthodes pour permettre à l’enfant de participer à la construction de ses savoirs et de ses compétences sur ce qu’il sait déjà.

– Pédagogie fonctionnelle.

L’enseignant permet à l’enfant de donner du sens à ses apprentissages. Les besoins de lire, de communiquer, de résoudre des situations complexes (de vie) permettront à l’enfant d‘établir les liens nécessaires au sein du monde qui l’entoure et entre des problématiques qui le touchent. 

– Pédagogie active.

Ponctuellement, à partir de situations-problèmes et de questionnements, l’enfant devient acteur de ses apprentissages. L’enseignant lui permet d’être actif en lui proposant des outils pour qu’il s’approprie des connaissances.

Cette pédagogie incite chaque enfant à partager avec les autres le chemin suivi, les problèmes rencontrés.

L’enseignant veillera par la suite à structurer les savoirs des élèves.

– Pédagogie constructiviste.

L’enfant est capable de construire ses compétences en vivant des essais et erreurs, en structurant ses connaissances. Il explique ses démarches mentales avec ses mots. Cette démarche lui permet un réinvestissement de ses acquis.

 

En apprenant à respecter le cadre qui lui est imposé, il construit sa méthode de travail.

Tout apprentissage nécessite du temps et construire des compétences est un processus lent et complexe, exigeant plus d’une année scolaire, d’où l’importance de permettre une vision plurielle des adultes en mettant en place, par exemple, des activités en cycle, voire en même entre des cycles.

Grâce aux évaluations formatives et certificatives, l’enfant progressera en cohérence avec le programme des études choisi par le Pouvoir Organisateur qui est celui élaboré par l’Enseignement Catholique.