Projet d’établissement

Le projet d’établissement est élaboré lors des conseils de participation rassemblant les mandataires du Pouvoir Organisateur, de l’Equipe Educative et des Parents. Il tente de tracer pour les années à venir les lignes directrices qui vont permettre à la communauté scolaire de garder un même cap, un idéal à poursuivre. En 2019, il sera évalué, modifié et complété pour les trois années suivantes.

Afin de conserver une continuité dans nos projets d’établissement, nous mentionnons les différents objectifs qui restent d’application.

– Pour harmoniser le passage entre les cycles, nous travaillons la continuité de sorte que chaque élève franchisse les étapes en respectant au mieux son rythme.

– Nous visons l’intégration harmonieuse de l’élève dans son milieu proche et l’élargissement de son horizon dans les domaines suivants : la culture, le développement social, le sport, la nature, les langues…

– Nous conservons un horaire adapté aux réalités de notre école qui vit avec une section néerlandophone.

Ce nouveau projet d’établissement se propose d’insister plus spécialement sur …

 … une ouverture à la solidarité.

Nous tenons à ce que nos élèves prennent conscience de leur chance et du rôle qu’ils peuvent jouer envers ceux qui en ont moins. L’école tient à soutenir, ponctuellement ou à plus long terme, en Belgique ou ailleurs, des projets venant en aide aux plus malchanceux.

 … l’apprentissage de la vie en communauté.

Si un des objectifs premiers du projet éducatif est de tout mettre en œuvre pour que chaque enfant se sente bien, puisse s’épanouir et graNDIr au sein de l’école, il est indispensable de maintenir en place des moments de rencontres agréables entre les différents partenaires de la communauté éducative. Enfants, parents, enseignants et Pouvoir Organisateur acceptent d’apprendre à se connaître, à se comprendre, à se respecter pour une collaboration toujours meilleure.

Nous insistons sur le respect des droits, des devoirs et des responsabilités de chacun. Nous continuons à mettre en place des actions concrètes axées sur la non-violence et le respect entre les partenaires de l’école.

… l’organisation de classes de dépaysement ou de sorties culturelles ou sportives.

Des classes de dépaysement ou des sorties culturelles et sportives sont ponctuellement organisées. Elles permettent aux enfants d’apprendre autrement, de découvrir de nouveaux horizons, de vivre des temps de partage avec les autres et d’ouvrir les portes de l’école sur le monde extérieur.

Peuvent être organisées…

  • … en maternel : des journées de découvertes (nature, ferme, …).
  • … en primaire : des classes de découvertes (classes vertes, classes de mer, classes de neige,…) une fois par cycle à partir de la 3ème maternelle.
  • … pour tous, des journées sportives, des sorties culturelles,…

 … un temps de partage en école.

Chaque année, des projets liés à diverses thématiques sont menés au sein de l’école. Ils sont déterminés en concertation par les enseignants et partagés au Conseil de Participation. Ponctuellement, des plus petits aux plus grands, tous les élèves de l’école vivent au moins un projet commun.

… une approche rapide et ludique du néerlandais.

Dès la première année primaire, tous les élèves seront familiarisés avec le néerlandais une heure par semaine. En troisième et quatrième années, ils auront 3 heures et en cinquième et sixième année, ils auront 5 heures par semaine.

 … une meilleure maitrise de la langue française.

Chaque enfant doit apprendre à parler et à écrire correctement en français.

En maternel, les enseignants sont attentifs à mettre en place des activités où les enfants allophones trouvent l’occasion d’améliorer leur pratique de la langue française.

L’école organise des périodes « A.L.E. » (Adaptation à la Langue d’Enseignement) permettant aux élèves concernés de parfaire leur connaissance du français, et de pouvoir ainsi s’intégrer pleinement dans la vie de l’école et dans le processus d’apprentissage.

… une entrée dans l’ère numérique

Les enseignants ont fait le choix de rentrer de plain pied dans l’ère numérique et de développer une pédagogie plus interactive. Les tableaux à craies ont cédés la place aux projecteurs interactifs depuis septembre 2016.

… des pratiques collaboratives entre enseignants

Notre école fut une des huit écoles pilotes du programme Prof Essor dont l’objectif est d’aider les enseignants à partager dans l’idée de progresser. Les concertations sont désormais organisées pour permettre des pratiques collaboratives entre enseignants de cycles parfois très différents.